Association Laboitazik

Les Contes de la Marne

  • l'Histoire

    La Marne est une rivière qui entoure amoureusement Saint-Maur de son bras fertile et protecteur. Chaque année, quand revient Noël, il se passe des choses curieuses, et une étrange magie s’installe sur la ville. C’est alors que la rivière raconte… Elle raconte cette année l’histoire du mariage du Chevalier d’Adamville avec la Princesse de La Varenne. Cet événement doit justement avoir lieu le jour de Noël et les habitants attendent avec impatience les réjouissances. Hélas, un incident malencontreux vient perturber le cours des choses : L’anneau nuptial a été volé. C’est un anneau sacré en l’absence duquel le mariage ne peut se dérouler. Le Chevalier d’Adamville va alors tout faire pour récupérer cet anneau, mais il est bien jeune et manque d’expérience. Pour commencer, il se rend chez Maître Le Parc qui lui transmet son enseignement et lui inculque des valeurs de courage et de cœur. Fin prêt pour sa quête, il part tout d’abord visiter la tribu des Mûriers, une peuplade de lutins farceurs qui vit au bord du fleuve. Ces derniers entraînent notre héros dans une soirée frénétique. Ils dansent et chantent autour de lui, comme pour le détourner de sa mission. Epuisé, il s’endort sous un arbre. C’est alors que le Vieux Saint-Maur (un sage enchanteur, père fondateur de la ville) et son fils, le dévoué Saint-Maur Créteil, lui apparaissent en rêve et lui font cadeau d’un poivrier magique, dont l’utilité le laissera dans un premier temps fort dubitatif. Le Chevalier d’Adamville poursuit néanmoins son voyage et se rend chez le clown Champignol (le maître du délire). A travers les incohérences de ce dernier, il finit par comprendre que c’est la Pie qui détient l’anneau. La vérité, c’est que les lutins farceurs des Mûriers avaient, pour s’amuser, mis du sel sur la queue de l’oiseau durant son sommeil, pour l’empêcher de voler. Mais comme la Pie tenait à voler quand même, d’une façon ou d’une autre, elle était devenue voleuse, et avait pris l’habitude de dérober toutes sortes d’objets. C’est ainsi qu’elle s’était notamment emparée de l’anneau nuptial. Le Chevalier réalise alors que le poivre est l’antidote absolu pour libérer la Pie de son sort. Recouvrant toutes ses facultés grâce à l’aide du Chevalier, la Pie sera ravie de lui restituer l’anneau pour le remercier. C’est ainsi qu’après bien des péripéties, la veille de Noël, le Chevalier s’en revient fièrement avec le précieux anneau et le dépose aux pieds de la Princesse de la Varenne. Toutes les cloches sonnent, la ville est en liesse. Que la fête commence !

  • Note des auteurs

    C’est comme si tout à coup, l’espace d’un spectacle, la ville se confondait dans un imaginaire burlesque et magique. Comme si tous les quartiers se transformaient soudain en personnages fantasques et se mettaient à vivre… un peu comme dans les contes de fées. Vous allez donc retrouver sur la scène du théâtre 5 comédiens, chanteurs et musiciens qui vont, pour votre plus grand plaisir, vous raconter cette histoire imaginaire, dans un quotidien pourtant si près de chez vous. Ecouter chanter la rivière… Entrez, et laissez vous pénétrer par la magie des Contes de la Marne…

  • Pitch

    Au départ spécialement créé pour la ville de Saint-Maur-Des-Fossés, ce conte musical a la particularité de faire découvrir aux enfants leur ville à travers l’aventure fantastique que vit le chevalier d’Adamville.

  • 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Copyright © 2018 LaBoitAZik