Association Laboitazik

Amnésia

  • l'Histoire

    Amnésia est une petite fille que l’on a trouvée un soir traînant seule dans les rues de Paris. Elle a perdu la mémoire et ne sait pas qui elle est ni d’où elle vient. Placée dans une institution, elle se retrouve dans un milieu hostile, confrontée à des personnages peu sympathiques, tels un surveillant général obsédé par la discipline et deux petites pestes qui la harcèlent. Une nuit, seule dans son lit, elle est entraînée par la Dame Noire dans un monde dont elle a créé les décors et les habitants. Elle s’invente une nouvelle famille. Elle va alors vivre une quête qui lui fera rencontrer différents personnages (un drôle de petit homme, une tribu de toubibs, une poupée, un marabout, Monsieur Chou, un chasseur de nuages…) et chacun lui restituera une partie d’elle-même. Jusqu’à l’ultime rencontre avec l’enfant bulle… Amnésia se souvient alors qu’elle a passé une partie de sa vie dans un hôpital, atteinte d’une maladie soi-disant incurable. Elle vivait un amour platonique avec cet enfant bulle, qu’elle pouvait voir, mais ne pouvait pas toucher. Un jour, cet enfant est mort en sortant de sa bulle pour venir la rejoindre. On comprend alors que le chagrin d’Amnésia fut tel qu’elle s’est enfuie de l’hôpital, verrouillant sa mémoire. Cet enfant bulle, dessiné dans ce monde imaginaire de façon onirique, s’apprête à faire son dernier voyage vers les étoiles. Elle le retrouve pour mieux le quitter. Avant de partir, il lui adresse un message de vie. Il lui fait comprendre qu’elle est guérie, qu’il l’aime, et qu’il restera à jamais son ange gardien. Amnésia va enfin renaître, faire à nouveau connaissance avec elle-même, et retrouver les siens.

  • Note des auteurs

    Sans mémoire on n’a pas d’histoire. C’est elle qui nous aide à nous construire. La tâche devient ardue quand on l’a perdue… Notre héroïne, au fil de son voyage dans l’imaginaire, va tenter de se reconstruire en récoltant des bribes de ce qu’elle fut, pour finalement découvrir qui elle est. Amnésia est une comédie musicale destinée aux enfants. Tous les enfants, même ceux qui ont grandi… comme nous ! Cette histoire est un peu la rencontre d’Alice et du petit Prince. Le public va suivre notre petite Amnésia, à travers sa quête au pays de sa mémoire, et sera entraîné dans un imaginaire débridé où s’entremêlent humour et émotion. Les textes et les musiques ne cèdent à aucune facilité, on a écrit comme pour les « grands ». Il était avant tout question pour nous d’écrire des chansons reflétant le plus fidèlement possible notre sujet. Amnésia ouvre les portes de l’imaginaire, un pays que le jeune public connaît bien et qu’il aime à visiter. Nous pensons là raconter une vraie belle histoire à laquelle, nous l’espérons, le plus grand nombre sera sensible. Marie et Jean-Claude Bramly

  • Intention de Mise en scène

    Partant du principe que ce spectacle reposera avant tout sur la performance des chanteurs et des musiciens présents sur le plateau, ma mise en scène va consister dans une extrême simplicité des moyens scéniques mis en œuvres, à faire vraiment entendre la poétique contenue dans les différentes étapes de la reconstitution de la mémoire de l’enfant.

    Dans un monde en gris, uniforme, impersonnel, standardisé, anonyme (la rue, le pensionnat) à l’image de la mémoire défaillante de l’enfant vont peu à peu apparaître les couleurs, les spécificités, les particularités des fragments reconstitués par l’intermédiaire des « bouffons de la nuit » comme dans les comédies de Shakespeare.

    Telle une photo en train de se révéler, l’ombre de l’enfant bulle deviendra de plus en plus lisible pour faire éclore enfin l’apparition la plus précise (réaliste) du spectacle. Mêlant l’émotion et le burlesque, nous n’hésiterons pas non plus à demander aux chanteurs et aux musiciens d’être clowns et danseurs.

    Enfin, nous donnerons à la lumière une place prépondérante. La quête du personnage n’est-elle pas justement une mise en lumière de son passé qui passe de l’obscurité de sa mémoire à l’éclaircissement de l’énigme que posait son cas.
    Ce spectacle sera comme une page à colorier.

  • 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Copyright © 2018 LaBoitAZik