Association Laboitazik

L'étoile de Poubo

  • l'Histoire

    Conte musical sur le thème de la différence. Poubo est un jeune homme qui vit isolé près d’une rivière, à l’écart d’un village. Il passe son temps à guérir les animaux et soigner les plantes. Un soir, alors que Poubo regarde le ciel, une étoile filante vient terminer sa course juste devant sa maison.

  • Note des auteurs

    L’étoile de Poubo est un conte musical sur le thème de la différence. Il est destiné aux enfants (à partir de 5 ans). La durée du spectacle est de 55 minutes. Plein d’humour et de poésie, ce conte donne la part belle à des chansons originales. Pas de lourdes structures de décors, juste un rocking chair, quelques fonds vidéo, diapo, effets de lumière… et un arbre dans lequel peut s’introduire un des artistes. Les 3 comédiens sont également chanteurs et instrumentistes (guitare, clavier, flute, percussions…), et toutes les chansons sont interprétées et jouées en live.

  • Intention de Mise en scène

    Au début il y a l’arbre radieux. Chêne majestueux qui déploie royalement ses branches à balançoire. Séculaire et solitaire, lien rassurant entre la terre et l’air. Puis vient le chant. C’est Poubo l’homme enfant qui le porte. C’est son histoire solitaire, le poids de son exclusion, son rejet pour cause de différence que le chant tente d’exprimer. Poubo est un rêveur. Il a la tête dans les étoiles. Il vit d’inaccessible et les gens, les autres, n’aiment pas que l’on vive au-delà de leurs rêves. Alors Poubo chante pour l’arbre et l’arbre chante avec lui car, les arbres ont une âme animée qui, en confiance, n’hésite pas à se dévoiler. Ici, dans le monde de Poubo, chose plus difficile à croire, la jeune âme du vieux chêne adore l’absurde et les blagues. Bref Poubo et le chêne sont tellement amis que le jour où une étoile filante en flagrant délit de perte de vitesse s’échoue dans leur jardin rien ne vacille. Poubo soigne les fleurs et les animaux de nuit, il saura s’occuper d’une étoile aussi seule que lui sous l’œil amusé et bienveillant du majestueux. Hélas il n’y a pas de conte sans méchant. Celui qui déboule dans l’histoire et sur le plateau a pour nom Règlementator. Son arme absolue : le règlement. Son but : l’appliquer. A ce tarif il a tôt fait de transformer la femme lumière en individu reconductible à la frontière. Du rêve fraternel au centre de rétention il peut n’y avoir que l’épaisseur d’une feuille de Dalloz. Sauf que, sauf que… !!! C’est de tout cela qu’il s’agit dans ce conte/comédie musicale où la musique et la danse, loin d’être des intermèdes, portent l’histoire et la fable tout autant que les dialogues et le décor. Ce sont toujours les mêmes sentiments mais chaque technique y apporte sa couleur. Le spectacle est musical, chorégraphique et poétique. L’amitié ne nie pas la différence, elle l’accepte sans la gommer. Tout le monde peut s’envoler vers ses rêves, sauf peut-être celui qui refuse de se délester de ses certitudes. Le travail de mise en scène est ici un travail de mise en image et de mise en son. Dans cette démarche il s’agit d’ouvrir avec humour et gaîté les portes d’une différence apaisée, d’un autrement accepté. C’est une question d’écoute et d’invitation à l’écoute. .

  • 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Copyright © 2018 LaBoitAZik