Une rivière aux longs cils
Au cours joli, aux eaux fragiles
S’écoule tristement
Dans la vallée tranquille
 
Les oiseaux l’ont quitté
Même les poissons l’ont délaissée
Et on dit que les saules
N’ont jamais tant pleuré
Et elle coule dans l’eau de sa mélancolie
 
Une rivière aux longs cils
Au cours joli aux eaux fragiles
S’écoule tristement
Dans la vallée tranquille
 
Et ses eaux sont si grises
Qu’a-t-il bien pu lui arriver ?
Elle était si riante
Sous le soleil d’été
Et elle pleure dans l’eau de sa mélancolie...




Get the Flash Player to see this player.

Mais qui voilà ? C’est Pollutia

La plus vile sorcière ici-bas
Po, po, po c’est Pollutia
Elle a l’nez crochu, plein de verrues
Chapeau pointu, turlututu !
Une haleine à tuer les mouches
La bouche pavée de chicots noirs
Et le plus drôle c’est quand elle se mouche
Il lui sort des tétards
Po, po, po c’est Pollutia
Po, po, po c’est Pollutia

J’fais des potions, des décoctions
Paraît qu’chez moi ça sent pas bon
Po, po, po c’est Pollutia
J’fais mariner, j’fais macérer
Des trucs bizarres dans mes chaudrons
Et je sème mes poisons
Dans l’air, la terre, et les rivières...

     
 

 Webmaster : Sandrine Serantes     QUI SOMMES-NOUS ?   CONTACT   NOS PARTENAIRES   LIENS    NEWSLETTER   BOUTIQUE   LIVRE D'OR

Copyright © 2016 LaBoitAZik
Powered with Telemachine